Droits d’auteurs : Réduction du délai de prescription des actions en paiement des droits

Black female profile speaking

 

Attention, les auteurs, les artistes-interprètes, les producteurs de phonogrammes, vidéogrammes doivent être vigilants sur les délais en matière d’actions en justice :

Après LA FACE CACHEE DE LA LUNE, JEAN JAURES, LE MONDE SENSIBLE

Après  LA FACE CACHEE DE LA LUNE, une nouvelle création de Thierry Balasse et de la Compagnie Inouie

Réservez ces dates :

Jeudi 15/05/2014 ECAM du Kremlin Bicêtre (94)  à 20H30

Samedi 17/05/2014 LA BARBACANE à Beynes (78) à 20H45

Après l’excellentissime Ovni-spectacle et performance The Dark Side of the Moon en live et non en STUDIO, Thierry Balasse présente un très beau spectacle Musical toujours à la recherche de sons et de compositions nouvelles.

On retrouvera sur scène le trio fondamental de la compagnie, avec Thierry Balasse au synthétiseur analogique, gants larsen, basse électrique et dispositif numérique, Eric Groleau à la batterie et aux gongs, Cécile Maisonhaute au piano et synthétiseur numérique. Ils seront rejoints par Eric Lohrer à la guitare électrique et acoustique et par le comédien Benoît Marchand.

AU MONFORT : INFINITA FAMILIE FLÖZ

inifitia 1 Du jeu des ombres et des masques

 

 

INFINITA est une pièce sur les premiers et les derniers instants au jeu de la vie et de la mort.

La vie, où adviennent de grands miracles: La première entrée en scène sur le plateau du monde, les premiers pas hardis ainsi que la première chute téméraire.

Une pièce de théâtre portée par le talent de quatre acteurs de théâtre de masque, par l‘usage astucieux du théâtre d‘ombres et par une musique superbe. Une histoire sur l‘éphémérité de  la vie, le fait de vieillir et de venir au monde. La vie elle-même y joue le rôle principal, avec sa force créatrice, qui nous fait échouer et triompher.

Saloon et Taverne Münchausen au Montfort !

4, 5, et 6 novembre 2013 et +

La Taverne Münchausen, créée et mise en scène par Gwen Aduh, réunit autour d’une table, au milieu des spectateurs, des personnages en costumes du 18ème, improvisant en contant exploits, à partir d’un thème tiré au hasard, sous l’oeil d’un ecclésiastique faisant office d’arbitre et de maître de jeu.
Les autres mythomanes autour de la table sont là pour conter ou enrichir son histoire. Chacune se voit récompensée par des pièces d’or. Et le vainqueur est celui qui a le mieux captivé l’auditoire, et qui possède le plus de pièces d’or.
Egrenant joutes verbieuses et improvisades, où absurdité et imagination débridée flirtent avec poésie, audace et humour, La Taverne Münchausen est un spectacle surréaliste, jubilatoire et déjanté, à voir en famille ou entre amis .

Wu-Wei à La Villette

yoann Bourgois WU-WEI

« Wu-Wei » de Yoann Bourgeois et Marie Fonte

Après le succès de L’Art de la fugue, la Compagnie Yoann Bourgeois nous présente son dernier projet, Wu-Wei, spectacle sur la vie et sur le temps qui passe créé avec un groupe d’acteurs-acrobates chinois.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Oa4AEXxDadI

Fresque troublante et poétique de la Chine d’aujourd’hui, la dernière création de Yoann Bourgeois et Marie Fonte nous raconte, par le biais du cirque et du théâtre, les contradictions de ce vaste pays, entre tradition et modernité.

Idéogramme Wu Wei en Chinois

Concept issu de la philosophie taoïste, Wu-Wei, le « Non-agir » désigne un état d’équilibre parfait, où l’homme est en harmonie avec la nature.

Fascinés par l’univers de l’opéra de Pékin, par cet apprentissage qui place l’acrobatie au cœur du travail de l’acteur, ils décident de travailler avec des artistes chinois. Ils convient ainsi un groupe hétérogène d’acteurs et acrobates, avec lesquels ils créent un spectacle surprenant portée par la direction musicale de Jean-Christophe Frisch.

Des information:     http://www.cieyoannbourgeois.fr/fr/spectacles/creation/41

 

Andromaque, fantaisie Barock’ est en tournée

Adromaque, fantaisie barockRecentré autour d’Hermione, Andromaque, Pyrrhus et Oreste, Andromaque Fantaisie Barock’ est écrit comme un spectacle de music-hall dont le personnage de la mort est le maître de cérémonie.

Chaque scène est écrite comme une chanson, comme un numéro dans lequel les personnages balancent perpétuellement entre le burlesque et le tragique.

Les chansons s’entrelacent à la manière des chants de c(h)oeur autour des parcours de ces quatre personnages prisonniers de leur rapports au pouvoir et à l’amour.

Pierre Lericq joue avec les mots et avec les personnages à la fois forts et lâches, naïfs et cyniques, absurdes par nature et dans l’incapacité de surpasser leurs peurs pour atteindre la liberté.