KROUM AU THEATRE GERARD PHILIPE

 

DE Hanokh Levin
  • MISE EN SCÈNE
    Jean Bellorini
  • Avec la troupe du Théâtre Alexandrinski (Saint-Pétersbourg)

TOUGATI :
Kroum, je veux guérir, je veux guérir ! Ce que j’ai connu jusqu’à présent, ça ne s’appelle pas vivre.
Je me suis juste préparé, je n’ai fait que des projets, non, ça ne s’appelle pas vivre, ça ne s’appelle pas vivre !

Hanokh Levin, Kroum

On l’a vu la saison dernière avec les œuvres d’Akhmatova, Erdman, Dostoïevski, Tchekhov, Grossman, les personnages des oeuvres russes possèdent un sens aigu de la tragédie douloureuse, de l’exaltation métaphysique et de l’indolence poétique.
Il faut croire que leurs élans, si stupéfiants du point de vue français, sont le fruit d’une psychologie fort éloignée de la nôtre. Leur déraison dépasse bien souvent notre entendement cartésien, notre goût pour l’ordonnancement des concepts et des sentiments.

Demandes de subventions : Quelles sont les obligations comptables et financières ?

ahnungslosQu’en est-il de la nécessité de disposer d’une comptabilité dans le cadre de l’octroi d’une subvention auprès de l’Etat, d’une collectivité territoriale ou de l’Europe ?

 

Il est indispensable d’avoir mis en place une comptabilité, par nature, pour l’exploiter dans le cadre de l’élaboration de la demande de subvention puis de la restitution d’un compte-rendu financier au terme de l’utilisation de la subvention.

Dans le cadre d’une demande d’obtention de fonds européens, une comptabilité générale dite développée est obligatoire ainsi qu’une comptabilité analytique.

La structure doit en outre établir des comptes annuels composés d’un bilan, compte de résultat et d’une annexe aux comptes.

 

Quels sont les documents financiers à présenter lors de la demande de subvention ?

L’Héritier de village, Comédie mise en scène par Sandrine Anglade


c-henry-ch2_2977

L’Héritier de village De Sandrine Anglade

Comédie en un acte de Marivaux 

6 comédiens et 2 guitaristes su scène

Tout public

Fable-farce sur l’argent roi : Ils se croient riches. On les croit riches.

VOIR L’INTERVIEW DE SANDRINE ANGLADE

Le temps dune parenthèse drôle et cynique, des individus que tout oppose socialement tentent de se séduire, inventent une communauté improbable où tout se dilue dans la valeur de l’argent.

Puisant son sujet dans la spéculation qui précéda la faillite de la banque Law en 1720 et contraignit l’État français à vivre d’expédients jusqu’à la Révolution, Marivaux écrit L’Héritier de village en 1725. Blaise, paysan dans un petit village, hérite soudainement d’une somme d’argent considérable. Alors qu’il a tout d’une personne entière et honnête, devenu « nouveau riche », il se croit obligé d’adopter un comportement plein de morgue, d’un ridicule affiché. La noblesse, désargentée, flairant l’argent frais, s’abaisse à un vil jeu de séduction pour récupérer sa part du gâteau. Quant au serviteur Arlequin, il affiche un opportunisme sans faille pour profiter de la situation. Bref, tout ce petit monde se retrouve uni dans la mesquinerie et l’hypocrisie dans l’espoir d’un éventuel profit. Mais, l’argent se moquant des vivants comme des morts, la fortune de l’héritage finit par s’envoler. La mise en scène rythmée de Sandrine Anglade s’attache à rendre toute sa force corrosive et drôle à la pièce de Marivaux. Dans cette farce virtuelle où l’argent est roi, six coméd

iens et deux guitaristes complices enchaînent allègrement comportements décalés, séductions déplacées, mélange pittoresque des expressions… Une comédie de la déraison où tous, paysans et nobles, riches et pauvres, réalisent enfin qu’ils ne sont qu’une valeur marchande.

Heritier

c-henry-ch2_2939

 

 

 

 

 

Salariés détachés en France, Vous recevez un spectacle en France, quelles sont vos obligations ?

 

event_204_medium_frLe décret du 30 mars 2015  relatif à la lutte contre les fraudes au détachement des salariés étrangers en France et à la lutte contre le travail dissimulé s’applique notamment à tous les contrats de production et d’achat de spectacles étrangers par un organisateur ou un diffuseur français.

Nous sommes dans le cas d’un organisateur de spectacle disposant d’un lieu d’exploitation (salle de spectacles, festival…), souhaitant acheter un spectacle étranger à exploiter en France,  dans ce type de relation, c’est au producteur étranger de respecter de nouvelles règles applicables aux salariés étranger détachés sur le territoire français. Ces nouvelles règles sont présentées ci-après :

Les nouvelles obligations de l’employeur étranger

Encore quelques jours pour profiter de SURESNES CITES DANSE !

DU 6 janvier au 5 février 2017 à SURESNES

suresnes 1


VOIR LA VIDÉO


Street Dance Club

Chorégraphie Andrew Skeels

Musique Antoine Hervé

La dance club des années 30 a été un véritable remède à la ségrégation raciale et la violence du monde quand elle s’inventait dans les fameux Cotton Club ou Savoy Ballroom. Andrew Skeels a rendu hommage à cet esprit de résistance et a puisé ne chorégraphie aux sources du hip hop dans une succession de tableaux joyeux ou mélancoliques. Partenaire indissociable de ce spectacle, Antoine Hervé fait revivre les combinaisons jazzy des années 30.

27/28/29 janvier

Dès 8 ans

Cirque Aïtal – Pour le meilleur et pour le pire – Villette en Cirques

960-aitalCirque Aïtal – Pour le meilleur et pour le pire

 

Du 15 janvier 2016 au 24 janvier 2016
Parc de la Villette – Paris

Dans le cadre de Villette en Cirques Puis un peu partout en france

La nouvelle création du Cirque Aïtal plonge dans la relation poétique de deux artistes de cirque, couple sur scène et dans la vie, qui cherchent l’équilibre entre la piste et l’intimité et nous racontent avec humour leur existence dans ce qu’elle a de meilleur et de pire! »

.Interprète : Victor Cathala  et  Kati Pikkarainen

 Le Cirque Aïtal extraordinaire mélange d’humour et d’émotion, est formé par un couple brillant, l’un des plus doués de la jeune génération du cirque. Victor Cathala est toulousain, Kati Pikkarainen est finlandaise.

aital 3Ils créent ensembles des spectacles spectaculaires mêlant acrobaties, poésie, humour et romantisme.

Ils se produisent jusqu’au 24 janvier 2016 à La Villete à Paris avant de partir en tournée.

Avec leur dernière création, « Pour le meilleur et pour le pire »,

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION EN 6 QUESTIONS

 

"100% Conseil" (Bleu)Quels sont les bénéficiaires ?

 

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est ouvert à toute personne d’au moins 16 ans ou 15 ans pour les jeunes sous contrat d’apprentissage. Le CPF est ouvert à chaque personne sous contrat ou en recherche d’emploi ou encore en accompagnement dans un projet d’orientation ou d’insertion professionnelle. Le compte Personnel de Formation est ouvert au premier emploi et est clos lors de la prise de la retraite du bénéficiaire.

Comment en bénéficier ?

 

Chaque bénéficiaire a un accès gratuitement à un service internet géré par la Caisse des Dépôts et Consignation lui permettant de connaître ses droits et les formations éligibles au CPF selon la branche professionnelle applicable et le lieu géographique d’exécution du travail.

Adresse d’activation : https://espaceprivé.moncompteformation.gouv.fr

A la première connexion, il convient de renseigner son nom, prénom, son numéro de sécurité sociale et son adresse mail.

Le site d’accès est www.moncompteformation.gouv.fr

 

A quel nombre d’heures ai-je droit ?

 

En régime général :

Le nombre d’heures disponibles est fonction du temps de travail.

L’alimentation du CPF se fait à hauteur de 24 heures par an dans la limite de 120 heures puis à hauteur de 12 heures dans la limite de 150 heures, sur une période minimale de 7 ans et demi.

Les heures ainsi obtenues sont acquises en cas de changement d‘emploi ou de perte d’emploi ou de tout changement de situation professionnelle.

Le décompte d’heures acquises se fait sur la base de 1607 heures de travail pour un contrat à temps plein pour 35 heures par semaine.

Pour les contrats de travail à temps partiel, le calcul des heures entrant dans le CPF se fait sur la base du rapport entre les heures effectuées et l’équivalent d’un temps plein de 1607 heures par an.

Exemple :

Pour un salarié ayant travaillé 25 heures par semaine, le nombre d’heures imputées sur le CPF la première année est de : 24 heures * (855/1607)=13 heures.

 

En intermittence :

Sœurs de Wajdi Mouawad au Théatre national de Chaillot

Salle Jean Vilar Durée 2h10 sans entracte   Du 9 au 18 avril 2015

SOEURS

Comme on rassemble les pièces éparses d’un puzzle pour reconstituer une image énigmatique, Wajdi Mouawad pose, dans cette nouvelle création, la question de l’identité et du positionnement vis-à-vis de ses origines. Ce spectacle polyphonique, interprété par Annick Bergeron, s’inscrit comme deuxième opus d’un cycle d’écriture commencé en 2008 avec Seuls.

 

La famille est au coeur de la tragédie grecque. Elle est aussi le centre remuant du théâtre de Wajdi Mouawad, de cette œuvre écartelée entre le Liban des origines et le Canada où ses parents émigrèrent quand il était encore adolescent. Il y a quelques années, en mettant en scène Seuls, spectacle conçu pour un seul acteur et interprété par lui-même, Wajdi Mouawad rompait, en apparence, avec le cycle familial de ses pièces précédentes.

PROFITER DE CE DEBUT D’ANNEE 2015 : Aller à la rencontre de PHILIPPE MENARD


LPH1674391
Tout d’abord à l’espace 1789 le 10 février 2015 à 20 heures  AIR

Air commence comme un moment de défoulement total : portés par la musique de Led Zeppelin, quatre danseurs se laissent emporter par le son et se transforment, sous les yeux des spectateurs, en champions improvisés d’ »air guitar ». L’ambiance est posée…

Avec Air, Philippe Ménard invite à une grande bouffée d’air en s’éloignant des objectifs à atteindre, de la réussite… Il offre ici la possibilité du lâcher prise du bonheur de danser, l’hypothèse d’un mouvement libre guidé par le plaisir. Exit la reconnaissance par la beauté, par l’intellect, par la virtuosité ! Air est une ode aux gestes vains, à la « beauté du geste».

 

Puis en mars avril 2015 avec la nouvelle création de Philippe Ménard      HEROINE 2015

En création le 3 mars 2015 à 20H00 auThéâtre de Châtillon (92)

HEROINE_Ciepm©M_Sanchez1« HEROÏNE se situe dans le prolongement de ma dernière pièce AIR (créée en 2013). Il s’agit d’un travail de recherche sur la beauté du geste vain qui s’attache avant tout à la mise en mouvement et non à l’objectif.
On a tous un jour rêvé de voler, c’est impossible, hélas, mais c’est la tentative toujours réitérée, au risque de se brûler les ailes, qui me touche et c’est, avant tout, à partir de cet élan que j’avais envie de travailler.
Une autre dimension de ma précédente création tient à l’exploration de ce que j’ai appelé « les délires de salle de bain », ces moments d’intimité où on est seul chez soi et où on « se prend pour » une rock star, un chef d’orchestre (…) tout en ayant conscience qu’on ne l’est pas. On « joue à être», on est pleinement engagé dans cet acte et c’est cet endroit de vie intense que j’avais envie de convoquer.

Employeurs : Il est urgent de se doter du Document Unique !

projecteurTout employeur est tenu d’établir un document unique d’évaluation des risques

La cour de Cassation l’a rappelé alors que la cour d’appel n’en avait pas fait état.

Dans cette affaire aux demandes et litiges multiples, des salariés demandent l’application du Document Unique, qui n’avait jamais été mis en place dans l’entreprise. Dans ce cadre, ils demandent des dommages et intérêts substantiels à leur ancien employeur.

La Cour d’appel de Pau , dans sa décision du 7 février 2013 n’avait pas retenu de grief dans l’absence de Document Unique en estimant que l’employeur n’était pas tenu à la mise en place du document unique, en l’absence de danger apparent pour les salariés.

Le contexte exposé :

« A défaut d’indication et de précision, et a fortiori à défaut de preuve, sur les substances ou préparations chimiques utilisées au sein de l’entreprise D…, celle-ci n’était pas tenue d’établir le document unique sur le résultat de l’évaluation des risques pour la santé et la sécurité prévu par les articles L. 4121-3 et R. 4121-1 du Code du travail, ni même la liste des travailleurs exposés aux agents chimiques dangereux, prévue par l’article R. 4412-40 du même Code, alors que cette exposition n’est apparue que ponctuellement à l’occasion des travaux réalisés par certains des salariés de l’entreprise sur les débris de la toiture tombés au sol lors de la tempête de janvier 2009 (arrêt p. 85) »