Retour sur Motion Plus Design PARIS 2018

Camera photo lens with shutter.Kook Ewo et Ronan Guitton sont les fondateurs Motion Plus Design. Kook, avec sa société« The French Title »réalise des séquences de génériques pour le cinéma et la télévision. Ronan est lui Motion Designer freelance.Motion Plus Design vise àpromouvoir l’art du Motion Design en organisant des rencontres internationales, àParis,àTokyo et peut-être bientôt aux Etats-Unis. La dernière édition sest tenue àParis le 15 septembre 2018 au Théâtre du Gymnase. Ronan Guitton et Kook Ewo reviennent pour Art Comptable sur l’essor de cet art nouveau et comment ils souhaitent l’accompagner avec Motion Plus Design.

 

Art Comptable: Qu’est-ce que le motion design?  

KE : La plus simple définition que j’aie pu écrire est : « Le Motion Design est l’art de donner vie au graphisme par le mouvement »

Ronan Guitton: Plus généralement il s’agit d’un art nouveau, qui connaît un essor impressionnant àtravers le monde. 

 

AC: A quoi va-t-on assister lors du Motion Plus Design –Paris ?

KE: Une journée de conférence des meilleurs artistes mondiaux du motion design. Ils vont venir montrer leur travail et raconter leur vie, leur art.

 

AC: Quel est le but de cette manifestation?

 KE: Le but est que les gens se rencontrent et s’inspirent des univers des intervenants.

 

AC: A quel public s’adresse l’évènement?

 RG: Il s’adresse àtout public. Ceux qui ne connaissent pas ou peu la discipline sont très enthousiastes car ils découvrent une nouvelle forme d’art. Seulement, les places se vendent si vite que les gens qui connaissent le projet achètent très rapidement. En moins d’une journée 80% des places sont vendues.

KE : L’un des enjeux de nos évènements est qu’ils soient accessibles au plus grand nombre. Les prix sont sont donc abordables (10 à35 euros) et lesprit reste très ouvert. Ainsi, un étudiant peut rencontrer les « stars » quil étudie toute lannée, pendant que des freelances rencontrent tous les influenceurs du milieu. Aussi, àlong terme, l’un des objectifs de Motion Plus Design sera de créer un centre culturel dédiéentièrement àl’art du Motion Design, oùl’on retrouverait ce même état d’esprit. Pour mener àbien ce projet, nous avons de forts besoin en sponsoring et mécénat.

 

AC: Justement, après le cinéma, la publicité, le web, le motion design intègre les salles d’exposition comme dernièrement àl’Atelier des Lumières àParis.

KE: C’est effectivement une forme de motion design mais nous travaillons (d’ailleurs avec l’Atelier des lumières) àen promouvoir de nouvelles formes. Actuellement, le motion design n’est exploitéau maximum de son potentiel dans ces structures, c’est le grand enjeu de notre centre culturelle.

AC: Quelle est la prochaine étape?

KE: Nous développons en ce moment de nouvelles formes de curations d’artistes et souhaitons étendre nos évènements aux Etats-Unis. Le commissariat d’exposition pour des lieux déjàexistants commence aussi àse développer.

RG: Le motion design aujourd’hui appuie les expositions, nous essayons de le faire rentrer dans les musées en tant que tel pour qu’il soit reconnu comme un art àpart entière. 

En savoir plus sur Stéphane Gros

Depuis plus de 15 ans, Stéphane est un expert comptable au services des professionnels de l’art et de la culture. Il vous fait partager son goût pour ces activités et ses connaissances des problématiques de gestion, de fiscalité et de ressources humaines, qui s’avèrent, dans ce secteur, parfois très complexes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six × 8 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>