L’Héritier de village, Comédie mise en scène par Sandrine Anglade


c-henry-ch2_2977

L’Héritier de village De Sandrine Anglade

Comédie en un acte de Marivaux 

6 comédiens et 2 guitaristes su scène

Tout public

Fable-farce sur l’argent roi : Ils se croient riches. On les croit riches.

VOIR L’INTERVIEW DE SANDRINE ANGLADE

Le temps dune parenthèse drôle et cynique, des individus que tout oppose socialement tentent de se séduire, inventent une communauté improbable où tout se dilue dans la valeur de l’argent.

Puisant son sujet dans la spéculation qui précéda la faillite de la banque Law en 1720 et contraignit l’État français à vivre d’expédients jusqu’à la Révolution, Marivaux écrit L’Héritier de village en 1725. Blaise, paysan dans un petit village, hérite soudainement d’une somme d’argent considérable. Alors qu’il a tout d’une personne entière et honnête, devenu « nouveau riche », il se croit obligé d’adopter un comportement plein de morgue, d’un ridicule affiché. La noblesse, désargentée, flairant l’argent frais, s’abaisse à un vil jeu de séduction pour récupérer sa part du gâteau. Quant au serviteur Arlequin, il affiche un opportunisme sans faille pour profiter de la situation. Bref, tout ce petit monde se retrouve uni dans la mesquinerie et l’hypocrisie dans l’espoir d’un éventuel profit. Mais, l’argent se moquant des vivants comme des morts, la fortune de l’héritage finit par s’envoler. La mise en scène rythmée de Sandrine Anglade s’attache à rendre toute sa force corrosive et drôle à la pièce de Marivaux. Dans cette farce virtuelle où l’argent est roi, six coméd

iens et deux guitaristes complices enchaînent allègrement comportements décalés, séductions déplacées, mélange pittoresque des expressions… Une comédie de la déraison où tous, paysans et nobles, riches et pauvres, réalisent enfin qu’ils ne sont qu’une valeur marchande.

Heritier

c-henry-ch2_2939

 

 

 

 

 

Avec

Julie Bertin ou Sarah-Jane Sauvegrain (en alternance) : Madame Damis
Johann Cuny : Arlequin
Vinc

ent Debost : Blaise
Tonin Palazzotto : Le Chevalier
Yacine Sif El Islam ou Yan Tassin (en alternance): Colin
Julie Teuf : Claudine, Colette
et
Romain Guerret et Arnaud Pilard : Les musiciens

 

  • 7 au 11 février : TnBA, CDN de Bordeaux, 5 représentations :
    • Le 7 à 20h30
    • Le 8 à 19h30
    • Le 9 à 19h30
    • Le 10 à 20h30
    • Le 11 à 19h
  • 10 mars : Théâtre Roger Barat, Herblay, 1 représentation à 20h45
  • 17 mars : Théâtre le Sémaphore – Port de Bouc, 1 représentation à 20h30
  • 19 ET 21 mars : Théâtre  Jean Vilar de Suresnes, 2 représentations, le 19 à 17h et le 21 mars à 21h
  • 24 mars : Théâtre de Chelles, 1 représentation  à 20h30 - représentation annulée pour cause de travaux
  • 26 au 27 avril : Le Trident, SN de Cherbourg, 3 représentations. Le 26 à 19h30. Le 27 à 14h et 20h30.
  • 9 mai : Ferme de Bel Ebat théâtre de Guyancourt, 1 représentation à 20h30

 

En savoir plus sur Stéphane Gros

Depuis plus de 15 ans, Stéphane est un expert comptable au services des professionnels de l’art et de la culture. Il vous fait partager son goût pour ces activités et ses connaissances des problématiques de gestion, de fiscalité et de ressources humaines, qui s’avèrent, dans ce secteur, parfois très complexes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf + = 11

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>